Des grilles critériées pour évaluer en sciences physiques

Le printemps, le jardin qui se réveille, la fin des cours à la fac, il fait beau, de nouveau un peu de temps pour lire et avancer en recherche. Mais c’est aussi la saison des copies qui s’accumulent sur le bureau. Et cette année, j’ai deux tas de copies particuliers : les compte-rendus de travaux pratiques des L1 et des L3.

Les travaux pratiques à l’université

Nécessaires, donc évalués.

Mais pourquoi demande-t-on aux étudiant.e.s des comptes-rendus de TP?!
Je crois que la réponse la plus honnête serait que si on n’en demande pas, alors les étudiant.e.s ne viennent plus en TP, ou les font par dessus la jambe. Et nous, enseignant.e.s de sciences expérimentales, il nous parait impossible d’enseigner notre matière de manière purement théorique. Donc on fait des TP, et pour que ça ait l’air utile, pour que ça joue le jeu de l’école, on demande et on note des comptes-rendus de TP. Et puis ça aide à avoir plus de notes pour assurer un contrôle continu intégral, et puis ça remonte les moyennes aussi. Donc tout va bien dans le meilleur des mondes. Ou presque.

Mais on évalue quoi?

En fait cette question est rarement posée à l’université. Parce qu’on n’a pas le temps, ni la place d’y répondre. Parce que coordonner un enseignement de TP de L1 c’est coordonner une vingtaine de groupes en parallèle. Et le double d’enseignant.e.s à la motivation hétérogène.

Mais on évalue quoi quand on note le fait que les étudiant.e.s aient le même résultat que celui que nous avions obtenu en préparation? Quand ils répondent aux questions en reformulant juste les réponses que l’on a apporté pendant les TPs?

Pour de nombreux enseignant.e.s il y a un sentiment d’insatisfaction, mêlé à l’urgence de rendre le paquet de copies, rentrer les notes, préparer le prochain exam’, soumettre le prochain article, aller à la réunion, ne pas être en retard à l’école le soir…

Un référentiel et des grilles d’évaluation critériées

Une des solutions, c’est de construire :

  • Un référentiel pour décrire les objectifs des travaux pratiques
  • Une grille d’évaluation critériée pour expliciter les critères de réussite.

Sur le terrain, on a souvent tendance à tout réinventer nous-mêmes, à repartir systématiquement de zéro. Parce qu’on n’a pas le temps ou parce qu’on ne sait pas où chercher. Il y a quelques années je suis tombée sur le site Scientific Abilities du groupe d’Eugenia Etkina, une chercheuse reconnue en didactique des sciences physiques. Ce groupe d’enseignant.e.s et de chercheur.ses ont construit un référentiel de capacités (abilities) ainsi que les grilles critériées d’évaluation correspondantes.

Les « Scientific abilities »

Etkina et ses collègues ont construit un référentiel de 8 capacités liées aux démarches scientifiques. Sur leur site on peut trouver plusieurs versions de ce référentiel, mais la version la plus à jour semble être celle de juillet 2014 dont je propose une traduction ci-dessous.


Capacité à …
AReprésenter l’information de plusieurs manières
BConcevoir et mener une expérience pour explorer un phénomène
CConcevoir et mener une expérience pour tester une hypothèse
DConcevoir et mener une expérience pour résoudre un problème expérimental
FCommuniquer des idées scientifiques
GRecueillir et analyser des données expérimentales
I
Évaluer un modèle, une relation entre grandeurs, une solution technique ou une proposition (claim)

Des grilles d’évaluation critériées

Chacune de ces capacités est découpée en savoir faire, et une grille d’évaluation critériée est proposée pour chacun de ces savoir-faire.

Exemple de grille d’évaluation critériée

Je trouve que ce site est une mine d’inspiration ! Ça donne envie de penser une progression en travaux pratiques sur les 3 années de licence par exemple 😀.

Références

  • Etkina, E., Van Heuvelen, A., White-Brahmia, S., Brookes, D.T., Gentile, M., Murthy, S. Rosengrant, D., & Warren, A. (2006) Developing and assessing student scientific abilities. Physical Review. Special Topics, Physics Education Research. 2, 020103.
  • Etkina, E., Murthy, S., & Zou, X. (2006). Using introductory labs to engage students in experimental design. American Journal of Physics. 74, 979-982.
  • Etkina, E., Karelina, A., & Ruibal-Villasenor, M. (2008). How long does it take? A study of student acquisition of scientific abilities. Physical Review, Special Topics, Physics Education Research, 4, 020108.
  • Etkina, E., Karelina, A., Ruibal-Villasenor, M., Jordan, R., Rosengrant, D., & Hmelo-Silver, C. (2010). Design and reflection help students develop scientific abilities: Learning in introductory physics laboratories, Journal of the Learning Sciences, 19, 1, 54-98.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search